Rechercher

Conseils pour une séance de méditation paisible

Dernière mise à jour : 26 oct. 2020



Il existe des dizaines de façons de méditer. Il est bon de s'isoler, se couper, dans la mesure du possible, de ce qui pourrait constituer des parasitages pour votre mental. Trouvez un espace et un moment où vous vous sentirez en confiance pour vous mettre à l'écoute de vous même et lâcher prise. Fixez vous une durée. Il existe de nombreuses vidéos et fichiers audio qui pourront vous accompagner dans votre séance de méditation. Mais vous pouvez aussi, tout simplement, créer un espace consacré pour ce moment (bougie, encens ou huiles essentielles, coussins et couverture pour un plus grand confort), vous asseoir avec le dos droit (en tailleur ou sur une chaise) le menton légèrement rentré pour étirer un peu vos cervicales. Posez vos mains l'une sur l'autre devant votre abdomen et fermez les yeux. Rentrez en vous pour vous mettre à l'écoute de vos sensations. Rectifiez votre position pour vous aligner verticalement et sentir comme un fil à plomb entre votre périnée et le sommet de votre tête. Sentez un étirement souple et sans effort dans cette ligne verticale. Puis lorsque vous avez trouvé votre position et que vous avez lâché une partie de vos tensions vous pouvez prêter une plus grande attention à votre respiration. Si votre mental continue à être très actif revenez à votre respiration. Vous pouvez compter mentalement jusqu'à 4 à l'inspir, 4 à l'expir. Cela peut être des temps plus longs, 5, 6, 7... vous trouverez naturellement le rythme qui vous convient. Observez votre abdomen qui se gonfle et se dégonfle au rythme de votre respiration. Puis lorsque votre respiration s'est installée dans la quiétude et le rythme bienfaisant de votre conscience, vous pouvez réduire encore un votre champ d'attention corporel. Laissez votre corps être autonome, et concentrez vous simplement sur l'air qui rentre et qui sort de vos narines. Appréciez pleinement ce moment, dessinez en vous un sourire intérieur, soyez en gratitude d'être vivants. Au bout du temps imparti, revenez à votre respiration, à votre corps physique et quand vous le voudrez, ouvrez doucement vos yeux.


11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout